la fraie

                                            

Lorsque l'eau atteint les 10°C, la carpe commence à se nourir de plus en plus en prévision de la fraie. Cette période est capitale pour la constitution des gamètes, et les poissons sont trés gourmands à cette période de l'année.

     Si la carpe trouve une température et des aliments appropriés, les produits sexuels se développent dans ce cas jusqu'au stade de l'oeuf dormant. Les mâles n'ont pas de stade aussi défini dans le développement de leur laitance, ils sont prêts à la reproduction à tout moment, dès que la laitance suinte de leurs testicules.

     Les facteurs qui sont nécessaires pour provoquer la reproduction naturelle de la carpe sont les suivants :

               - une température adéquate, de 18°C à 22°C, parfois même 25°C ;

               - des herbiers ou plantes aquatiques immergées couvrant les hauts fonds (eaux peu profondes) ou les bordures ;

               - un niveau d'eau stable ;

               - de l'eau propre (claire) sans trop de turbidité, riche en oxygène ;

               - des conditions météorologiques favorables (baromètre stable) sans dépression.

     Si toutes ces conditions sont réunies, la propagation naturelle de la carpe commune se réalise.

     Ce sont les petits poissons qui vont frayer en premier puisqu'ils arrivent à maturité plus rapidement. Les femelles déposent leurs oeufs, qui vont s'accrocher dans les herbiers, et les mâles féconderont les oeufs avec leurs laitance. On compte entre 100 000 et 200 000 oeufs par kilo de poisson, mais, selon les conditions, la fraie peut complètement échouer.




Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×